L'impact de l'Intelligence artificielle sur les RH

Plus de six professionnels RH français sur dix craignent que l'intelligence artificielle crée aussi bien des emplois qu'elle n'en fasse disparaître dans leur secteur

12 décembre 2017

Paris, 12 décembre2017 – Plus de six professionnels RH français sur dix (66,6 %) croient que l'essor de l'intelligence artificielle fera disparaître des emplois dans leur secteur d'ici 2025. Les professionnels RH français suivent à ce niveau leurs collègues d'autres pays européens, où 59,5 % pensent que l'intelligence artificielle entraînera des pertes d'emploi. D'autre part, 62,7 % des professionnels RH français pensent aussi que l'intelligence artificielle créera de nouveaux emplois. En outre, 64,1 % d'entre eux considèrent l'essor de l'intelligence artificielle comme une opportunité pour augmenter l'impact du département RH sur l'activité de leurs entreprises. C'est ce qui ressort d'un questionnaire envoyé par iVOX pour le compte du prestataire de services SD Worx à mille professionnels RH en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Les entreprises misent en masse sur la numérisation et utilisent de plus en plus les processus informatisés dans leurs différents départements. Dans ce cadre, elles s'investissent aussi toujours plus dans l'intelligence artificielle. Avec l'intelligence artificielle, la technologie prend des décisions (partiellement) autonomes, rendant l'intervention humaine superflue. Les professionnels RH qui appliquent l'intelligence artificielle le font principalement par exemple afin d'examiner des CV sans intervention humaine, d'envoyer automatiquement des messages par l'intermédiaire des médias sociaux vers des groupes-cibles spécifiques, mais aussi pour la formation et le développement des collaborateurs.

Les professionnels RH français considèrent l'intelligence artificielle comme une menace, mais aussi comme une opportunité

Les professionnels RH français sont convaincus que l'essor de l'intelligence artificielle fera disparaître des emplois, mais en créera également de nouveaux. Plus de six professionnels RH français sur dix (66,6 %) craignent, tout comme leurs collègues européens (59,5 %), que l'essor de l'intelligence artificielle fasse perdre des emplois dans leur secteur. En même temps, 62,7 % croient que l'intelligence artificielle peut aussi créer de nouveaux emplois . Cette part est supérieure à la moyenne européenne, où 50,4 % en sont convaincus.

Téléchargez l'infographie avec les résultats et notre document ici