2022 sera l’année de l’expérience RH collaborateur

Par Isabelle Bornert - 9 décembre 2021 - Temps de lecture: 3 minutes

Conseils pratiques

Après près de deux ans de crise sanitaire et son lot de bouleversements organisationnels, l’attention portée au bien-être des salariés s’impose comme un enjeu prioritaire. Ecoute et communication, évolution de la culture d’entreprise, management bienveillant… Plusieurs leviers sont à la disposition des employeurs. Florilège en forme de vœux pour 2022.



36 % des entreprises françaises placent le bien-être et la résilience du personnel dans leur top 5 des défis RH. Cette ambition est l’un des principaux résultats de l’enquête annuelle « The Future of Work and People », réalisée par SD Worx. Comme le rappelle Patrick Barazzoni, directeur général de SD Worx France, « les organisations doivent garder les salariés au cœur de leurs préoccupations. Beaucoup d’entreprises françaises en ont conscience et souhaitent une (re)connexion avec eux. » Qualité de vie au travail, respect des équilibres de temps de vie, prise en compte des besoins des non-télétravailleurs… En 2022, et alors que les perspectives restent incertaines, il est temps de passer des intentions à leur concrétisation, des paroles aux actes.

Premier vœu : une culture d’entreprise stimulante et communicante

Comment réinventer la culture interne, en prenant en compte les nouvelles formes d’organisation du travail et attentes des salariés ? Il n’existe pas de recette toute faite à appliquer : chaque entreprise va devoir mener son propre bilan en questionnant ses collaborateurs sur leurs ressentis, leur vécu de la crise, leurs besoins, et leur vision de la culture d’entreprise. L’implication du collectif dans la définition des valeurs et des comportements attendus reste le meilleur moyen pour favoriser leur appropriation.

Il peut être intéressant également, à l’échelle d’un service ou d’une équipe, de mettre en place des nouveaux rituels : par exemple, un point hebdomadaire pour célébrer les succès, une boite à idées dans laquelle chacun peut soumettre ses propositions, etc. Stimuler l’intelligence collective et la participation de chacun est une clé d’engagement mais aussi de QVT.
Dans cette nouvelle culture d’entreprise, la communication joue un rôle essentiel : claire, pertinente, transparente, elle contribue au ciment relationnel entre le salarié et son employeur et favorise la confiance. La DRH est en première ligne pour apporter toute information utile aux salariés, avec le bon niveau de pédagogie, et au bon moment.

Deuxième vœu : un management à l’écoute et bienveillant

D’après un récent sondage réalisé par l’éditeur Elevo auprès d’un millier de salariés, plusieurs attentes s’expriment envers le manager : favoriser les initiatives, être force de proposition pour soutenir le développement des collaborateurs, encourager le travail d’équipe, stimuler intellectuellement leur équipe. Les salariés expriment également un besoin de reconnaissance dans leur travail, d’échanges sur leur problématique métiers avec d’autres professionnels du même secteur.

D’autres attentes sont exprimées dans ce sondage : l’importance de célébrer les résultats dans des réunions individuelles avec son manager ou lors de réunion collective ; ou la participation à des actions de RSE, comme un engagement associatif. La ligne managériale, en lien avec la direction générale, est donc attendue pour revisiter ses pratiques en 2022.

Vœu n°3 : l’accent mis sur la cohésion et la personnalisation

Chaque collaborateur a des attentes distinctes et des besoins évolutifs. L’expérience RH qui va lui être proposée doit donc s’inscrire dans un double ancrage : le suivi personnalisé et l’adaptabilité intelligente. Il va s’agir de l’accompagner tout au long de son parcours en s’attachant à proposer une expérience positive, changeante, au bénéfice d’une plus grande satisfaction – et un engagement soutenu. L’expérience RH collaborateur, en tant que fil rouge de la politique RH, va donc débuter dès l’intégration.

Le maintien du lien social, priorité des employeurs en 2022, doit prendre en compte les nouvelles modalités relationnelles et organisationnelles, notamment l’animation du travail hybride. Des outils digitaux collaboratifs vont ainsi faciliter le quotidien des équipes. Plus largement, les équipes RH seront amenées à poursuivre leurs efforts pour répondre aux besoins opérationnels des collaborateurs, dans leur diversité – en distinguant notamment les réponses apportées aux télétravailleurs et non-télétravailleurs.

2021 aura été l’année de la réactivité, de l’adaptation et l’innovation. Les 12 prochains mois seront ceux de l’écoute, de la personnalisation et de la consolidation des bonnes pratiques. Une année que l’on vous souhaite expérientielle et enrichissante !

 

Sur le même thème

refresh Plus d'articles