Core RH, un outil au service de la performance des organisations

Par Isabelle Bornert - 14 octobre 2021 - Temps de lecture: 3 minutes

Conseils pratiques

Disposer d’une base de données commune à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise : c’est la promesse des solutions de Core RH, qui se révèlent des alliées précieuses des organisations internationales, multisites ou multi-activités. Au-delà de leur intérêt pour la formation, la paie ou la GPEC, elles peuvent contribuer à l’engagement des salariés et améliorer l’expérience RH collaborateurs.



Près d’une entreprise sur quatre compte poursuivre sa transformation digitale en se dotant, à court terme, d’un core RH. Cette projection, tirée du Baromètre « Transformation digitale des Ressources Humaines » 2021 établi par le cabinet Deloitte, confirme la montée en puissance de ces outils dans le pilotage des ressources humaines.

De quoi s’agit-il ? Le principe est de disposer d’une base de données unique et qualifiée, rassemblant l’ensemble des processus RH relatifs à tous les collaborateurs de l’entreprise : contrat de travail, dossier administratif, évaluations managériales, mais aussi paie, formation, évolution de carrière… Cette centralisation offre la possibilité de disposer d’un dossier collaborateur pour chaque salarié, avec plusieurs bénéfices : standardiser et synthétiser les données ; opérer facilement des mises à jour ; et éviter tout risque d’oubli ou de doublon. Pour le service RH, c’est donc un véritable levier d’efficacité pour définir et concrétiser des politiques RH ambitieuses.

Un double apport : la vision macro et des analyses pointues

Pour toute entreprise, la gouvernance des données s’impose aujourd’hui comme un enjeu essentiel : sans données de qualité, et d’analyses sur ces données, comment envisager de se développer ? Une vision imprécise ou incomplète des données collaborateurs prive les organisations de l’agilité dont elles ont besoin pour exister dans un environnement de plus en plus complexe. Ce constat est d’autant plus marquant dans les entreprises avec de nombreuses filiales à l’étranger, ou avec une organisation multisites ou multi-activités : des processus RH normés leur sont indispensables.

Plus que jamais les organisations ont besoin de s’appuyer sur un système de GRH performant, offrant à la fois une vision macro des équipes et la possibilité de sélectionner, comparer, croiser leurs données pour obtenir des éléments d’analyse très précis. Par exemple pour :

• Intégrer les données spécifiques aux métiers et aux implantations, et ainsi s’assurer que les règles de rémunération sont appliquées sans erreur ;
• Etablir des prévisions fines pour le recrutement, interne et externe ;
• Ou encore favoriser la mobilité avec des processus établis, clairs et lisibles.

 

De multiples exigences auxquelles répond le core RH

L’adoption d’un core RH permet aussi aux organisations de répondre à des exigences majeures. D’abord, de s’appuyer sur des indicateurs en phase avec les orientations stratégiques du groupe. La gestion des talents peut être optimisée, par exemple en observant les évolutions des effectifs par niveau de qualification depuis trois ans. De même, une analyse du niveau de féminisation de chaque fonction peut permettre de s’assurer que les ambitions de la politique diversité sont bel et bien concrétisées dans l’ensemble des services ou entités.

La deuxième exigence est celle d’une parfaite harmonisation des processus entre les entités du groupe, au niveau national comme international. La base de données unique va permettre de mieux répondre aux spécificités légales et règlementaires, par exemple pour la production de la paie et de déclaratifs justes et conformes. Le core RH s’impose ainsi comme un outil au service d’une approche de « glocalisation », c’est-à-dire une stratégie globale tenant compte des spécificités locales.

Comment opter pour le meilleur outil

Pour choisir la solution la mieux adaptée aux spécificités organisationnelles, les porteurs de projet – aussi bien du côté de la DSI que de la DRH – doivent travailler conjointement. Ils vont recenser les besoins des utilisateurs finaux, identifier les référentiels et données prioritaires, et sur cette base opter pour un partenaire qui comprend leurs besoins et leurs attentes. La recherche d’une solution fiable et facile d’utilisation doit être privilégiée pour s’assurer que les utilisateurs s’approprieront rapidement le core RH et en tireront le plein potentiel. L’outil doit également être suffisamment souple pour embrasser à la fois le socle groupe et les spécificités par pays ou entité.

Réflexion prospective, maîtrise de la masse salariale, gestion des talents… Le core RH peut pleinement contribuer à la stratégie du groupe, au-delà des dimensions de conformité légale et conventionnelle, en France comme à l’étranger. Il offre ainsi l’assurance de processus RH harmonisés, qui facilitent l'équité entre tous les collaborateurs et in fine leur engagement.

Pourquoi le Core RH est devenu indispensable pour les moyennes et grandes entreprises ?

Pour en savoir plus sur les atouts d'un Core RH inscrivez-vous à notre webinar du 26 octobre à 11H avec Parlons RH

Je m'inscris

 

 

Sur le même thème

refresh Plus d'articles