Arcadis : une stratégie RH ancrée dans la durabilité

Notre vivier de talents est petit et surexploité, c’est bien connu. Et avec la numérisation de plus en plus poussée, la concurrence se fait sentir de tous les côtés : le géant technologique Google, par exemple, recherche des spécialistes de la mobilité pour cartographier les flux de trafic.
Arcadis : une stratégie RH ancrée dans la durabilité
Wim Waterschoot People Director Arcadis Belgium & Europe South

De nos jours, de nombreuses entreprises promettent des carrières durables à leurs collaborateurs. Mais le bureau d’ingénieurs Arcadis joint le geste à la parole avec une stratégie fondée sur trois piliers : feed-back continu, mobilité et télétravail. Le People Director Arcadis Belgium & Europe South Wim Waterschoot commente : « Nos collaborateurs veulent donner le meilleur d’eux-mêmes. Mais ils n’y parviendront que si nous prenons également au sérieux leur bien-être. »

Arcadis est un bureau d’ingénieurs et de conseil néerlandais à l’origine qui emploie aujourd’hui 28 000 collaborateurs dans 70 pays différents. En Belgique, l’organisation compte 850 collaborateurs, pour la grande majorité titulaires de bacheliers et de masters techniques. 

Wim Waterschoot, People Director Arcadis Belgium & Europe South : « Notre vivier de talents est petit et surexploité, c’est bien connu. Et avec la numérisation de plus en plus poussée, la concurrence se fait sentir de tous les côtés : le géant technologique Google, par exemple, recherche des spécialistes de la mobilité pour cartographier les flux de trafic. »

Autonomie et sentiment d’être chez soi

Dans le secteur de l’ingénierie, les candidats se trouvent donc dans une position de luxe. La plupart du temps, ils ont le choix entre différents employeurs et pèsent le pour et le contre. Et l’enveloppe de rémunération n’est certainement pas le seul critère dont ils tiennent compte. 
Wim : « Les candidats posent des questions critiques sur la culture d’entreprise ou demandent quelles sont les initiatives concrètes pour le personnel. Nous devons les convaincre que nous leur offrons l’autonomie, la flexibilité et la responsabilité nécessaires… Et surtout, qu’ils se sentiront ici chez eux. »

Développer une carrière durable

Arcadis fournit des études préparatoires pour des projets de construction, d’infrastructure et environnementaux : hôpitaux et écoles, parcs, places et ponts, assainissement du sol… Autant de dossiers qui apportent une plus-value à la société et à l’environnement ou qui ont un impact positif sur la qualité de vie.   Wim : « Les gens choisissent Arcadis parce qu’ils veulent contribuer à des projets durables. Mieux encore, ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Mais évidemment, ils ne peuvent y parvenir que si leur employeur prend également au sérieux leur bien-être et les soutient dans le développement d’une carrière durable. »

Les trois piliers de la politique des RH d’Arcadis :

  1. Feed-back continu
  2. Mobilité
  3. Travail à domicile

Une boucle de feed-back continu

Pour capter les souhaits et les préoccupations, le groupe international organise régulièrement des enquêtes de satisfaction et des groupes de réflexion. Il en ressort notamment que les représentants de la jeune génération sont les principaux demandeurs de feed-back continu. Wim : « L’entretien de fonctionnement semestriel classique ne suffit plus, ils veulent une boucle de feed-back informel continu avec le dirigeant. 

Nous avons fait de cette culture de feed-back ouvert l’un des trois piliers de notre politique des RH. Attention, cela nécessite demande aussi une adaptation de la part de nos managers. Nous leur offrons donc l’accompagnement nécessaire pour faire cette transition. »

« L’entretien de fonctionnement semestriel classique ne suffit plus, la jeune génération veut une boucle de feed-back informel continu avec le dirigeant »

Des choix de mobilité intelligents

Duurzaamheid loopt ook als rode draad door de mobiliteitaanpak van Arcadis, de tweede hr-pijler. Wim: “Nieuwe kantoren openen we in de buurt van een station, zodat medewerkers niet alleen op hun auto aangewezen zijn. Al blijft voor veel mensen de bedrijfswagen natuurlijk heilig. Daarom vergroenen we ons wagenpark van 400 firmawagens naar hybride en elektrisch.”

Verder zijn we samen met SD Worx het mobiliteitsbudget aan het uitrollen. Op enkele maanden tijd schakelden 20 medewerkers ernaar over, een bescheiden succes. Zij kunnen voortaan de beste mobiliteitskeuze maken in functie van hun agenda.”

Connecteren op kantoor

La durabilité constitue aussi le fil rouge de l’approche de la mobilité d’Arcadis, le deuxième pilier des RH. Wim : « Nous veillons à ouvrir les nouveaux bureaux à proximité d’une gare, pour que les collaborateurs ne soient pas dépendants de la voiture. Même si pour beaucoup, la voiture de société reste évidemment sacrée. C’est pourquoi nous rendons notre parc de 400 voitures de société plus écologique en optant pour des véhicules hybrides et électriques. »

« Nous sommes également en train de déployer un budget mobilité avec SD Worx. En quelques mois, 20 collaborateurs ont sauté le pas, ce qui représente un petit succès. Ces collaborateurs pourront désormais faire le meilleur choix en matière de mobilité en fonction de leur agenda. » 
“De tijd die we op kantoor doorbrengen kiezen we steeds bewuster. Sterker nog: in de toekomst zal het kantoor een cruciale rol spelen in onze connectie met collega’s en bedrijfscultuur.”

Relations humaines au bureau

Qui dit mobilité dit nécessairement aussi travail à domicile – le troisième pilier de la stratégie des RH d’Arcadis. Wim : « Pendant de nombreuses années, nous avons tacitement autorisé le télétravail, mais il n’y avait pas de politique de travail à domicile. Il y a quelque temps, nous avons décidé de l’appliquer de manière plus structurelle, à nouveau dans une optique de durabilité et d’un meilleur équilibre travail-vie privée. Nous avons donc demandé à SD Worx d’élaborer une telle politique dans les règles de l’art. » 

En parallèle, un par un, les bureaux d’Arcadis font peau neuve. Le poste de travail fixe est progressivement relégué au passé. Wim : « Il n’est pas indispensable de venir au bureau pour travailler tout seul sur un dossier. En revanche, c’est nécessaire pour lancer un projet d’équipe. En général, je remarque que les entreprises ont tendance à réduire leurs surfaces de bureaux. Mais de plus en plus, le temps que nous venons passer au bureau est un choix conscient. En fait, à l’avenir, le bureau jouera un rôle clé dans nos relations avec nos collègues et notre culture d’entreprise. »

« De plus en plus, le temps que nous venons passer au bureau est un choix conscient. En fait, à l’avenir, le bureau jouera un rôle clé dans nos relations avec nos collègues et notre culture d’entreprise. »

Attention aux risques

« Les collaborateurs doivent aussi pouvoir travailler dans des conditions optimales à leur domicile », souligne le directeur RH. « Nous y veillons depuis peu sous la forme d’une intervention pour l’acquisition de matériel de bureau ergonomique. » 

Les collaborateurs RH peuvent adresser toutes leurs questions à l’équipe d’experts de SD Worx. Wim : « SD Worx nous offre une sécurité juridique, mais nous les considérons surtout comme un partenaire professionnel de confiance. Connaissez-vous les “chapeaux de la réflexion” d’Edward de Bono ? Nos interlocuteurs chez SD Worx osent aussi coiffer le chapeau noir. En posant des questions critiques et en attirant notre attention sur les pièges potentiels, ils sont le modérateur idéal de notre enthousiasme. »

« SD Worx nous offre une sécurité juridique, mais nous les considérons surtout comme un partenaire professionnel de confiance »

Vous cherchez aussi un partenaire RH qui se penche avec vous sur vos défis RH ?


Découvrez comment SD Worx peut vous aider.