Plus de la moitié des salariés français utilisent leurs appareils personnels pour les tâches administratives RH

Les salariés français font converger technologies personnelles et vie professionnelle

28 mars 2019

Paris, 28 mars 2019 – Plus de la moitié (56 %) des salariés français exécutent les tâches administratives liées aux RH sur leur appareil personnel (smart phone, tablette, ordinateur…) plutôt que sur un appareil professionnel. C’est ce qui ressort d’une nouvelle enquête menée par SD Worx, prestataire de services internationaux de paie et RH, qui examine le degré de numérisation des lieux de travail. Une de nos précédentes enquêtes faisait en effet ressortir que 41 % de tâches administratives RH pouvaient être réalisées en ligne.
L'enquête a révélé que les vies privées et professionnelles des salariés étaient de plus en plus interconnectées. En fait, 65 % des salariés envoient leurs certificats médicaux et réservent une place de parking au travail en utilisant leurs propres appareils, ce qui hisse ces deux démarches au rang des tâches les plus effectuées à l'aide des technologies personnelles. Faire parvenir des attestations, par exemple un certificat médical diplômes, des actes de naissance, etc. (59 %) et introduire une demande de changement de régime de travail, par exemple pour travailler à temps partiel, obtenir un congé parental, etc. (58 %) complètent la liste des tâches les plus régulièrement exécutées par ce biais. En comparaison, les tâches les moins fréquemment réalisées sur des appareils personnels sont les demandes et l'organisation (réservations de vols, d'hôtels, etc.) des déplacements professionnels (47 %).

Digitisation taches rh

Ce n'est pas une surprise : les jeunes préfèrent utiliser leurs appareils personnels

L'utilisation d'un appareil personnel pour effectuer les tâches administratives au travail est bien plus répandue parmi les employés âgés de moins de 30 ans. Les tâches régulières, comme réserver une place de parking au travail (78 %) et envoyer un certificat médical (63 %), sont accomplies par les représentants de cette tranche d'âge sur leurs propres tablettes, ordinateurs portables ou smartphones. 62 % d'entre eux réalisent même la tâche généralement la moins courante chez les moins de 30 ans, à savoir introduire une demande de changement de régime de travail (pour travailler à temps partiel, obtenir un congé parental, etc.), sur leur propre appareil. D'autre part, la probabilité que les plus de 50 ans utilisent tout autre dispositif qu'un appareil professionnel à cet effet est beaucoup moins élevée. Par exemple, 41 % des représentants de ce groupe d'âge introduisent généralement leur demande de changement de régime de travail sur un appareil professionnel, comparés à seulement 38 % des 30 ans et moins.


Une majorité de salariés français utilisent leurs appareils personnels au travail pour les tâches administratives RH

Il existe des différences significatives quant aux tâches que l'on préfère exécuter sur un appareil personnel plutôt que sur un appareil professionnel en fonction des pays où l'enquête a été menée.

Dans l'ensemble, la France a obtenu le même pourcentage, à savoir 56 %, que l'Allemagne et le Royaume-Uni en termes de tâches administratives RH effectuées sur un appareil personnel, alors que c'est l'Autriche qui est arrivée en tête avec 67 %, suivie des Pays-Bas avec 65 %. C'est la Belgique qui a obtenu le résultat le moins élevé parmi les pays sondés, avec seulement 45 % d'employés optant pour la réalisation des tâches administratives RH sur un appareil personnel.

 

Des lignes floues entre travail et vie privée

« Le travail et la vie privée sont de plus en plus interconnectés. Notre entreprise n’est pas caractérisée par une mentalité “de neuf à cinq”. Nous utilisons nos appareils personnels pour communiquer avec nos collègues, à l'aide d'applis que nous utilisons aussi dans notre vie privée. En outre, il existe une demande pour davantage de flexibilité, à la fois de la part de nos salariés et de l'entreprise elle-même. L'Assistant numérique de SD Worx soutient cette interaction. Demander un jour de télétravail ou quelques heures de vacances et se les voir accorder ou encore déclarer un arrêt maladie : c'est fait en un rien de temps. Et cela permet de réduire la charge administrative de notre service du personnel », affirme Lore Berden, HR Manager chez GfK Belgium.

Jean-Marie Mozziconacci, directeur général chez SD Worx France, a déclaré : « Alors que les technologies s’immiscent de plus en plus dans nos vies personnelles, rien d'étonnant à ce que la frontière entre appareils privés et professionnels s'estompe. La demande varie selon les pays et les tranches d’âge, mais les entreprises ont intérêt à se montrer flexibles sur le lieu de travail, les horaires etc…si le type d’emploi le permet bien évidemment. Les entreprises doivent faire des efforts pour faciliter la vie privée et professionnelle de leurs salariés. Dans le cas contraire, les recrutements seront plus difficiles et les collaborateurs les quitteront pour une entreprise qui répondra à leurs attentes. »


À propos de l’enquête

L’enquête Europe LTD est un questionnaire portant sur une centaine d’aspects liés au travail en rapport avec la satisfaction, la motivation, l’implication et l’engagement des travailleurs. Depuis 2009, l’enquête est réalisée chaque année auprès de 2.500 travailleurs belges sous le nom de NV Belgique. À la faveur de sa croissance internationale, SD Worx a étendu son enquête en 2017 afin d’inclure l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, l’Autriche et le Royaume-Uni. Chaque enquête s’adresse à 500 travailleurs par pays.

L’échantillon de travailleurs retenu est représentatif des marchés de l’emploi locaux et présente la même composition que la population active des pays concernés en matière de statut (ouvriers, employés de bureau, agents), sexe, région, régime de travail, langue, niveau d’études et taille de l’organisation.