Jolien D’Hoore et Christine Majerus prolongent leur contrat avec SD Worx Cycling Team

16 juin 2020

Bruxelles, le 16 juin 2020 – La championne olympique Jolien D’Hoore a prolongé d’un an son contrat au sein de l’actuelle formation Boels-Dolmans, afin de défendre les couleurs du nouveau sponsor principal SD Worx au cours de l’année olympique 2021. La Luxembourgeoise Christine Majerus, dix fois championne sur route, reste également fidèle à l’équipe. Elle prolonge son contrat de deux ans. Plus tôt cette année déjà, la championne olympique Anna van der Breggen, la championne européenne Amy Pieters, l’ancienne championne du monde Chantal Blaak et la sportive néerlandaise Lonneke Uneken avaient prolongé leur contrat auprès de la meilleure équipe cycliste féminine au monde, et ainsi donné le ton.

Danny Stam, directeur sportif attend beaucoup de Jolien D’Hoore. Cette trentenaire originaire de Gand compte 46 victoires au plus haut niveau : « L’année dernière, Jolien a connu un contretemps en raison d’une fracture de la clavicule et du coude puis, à cause de la pandémie de coronavirus, elle n’a pas encore pu faire ses preuves cette saison. Je suis certain qu’elle est prête à exceller l’année prochaine sous les couleurs du sponsor principal belge SD Worx. J’attends plusieurs belles victoires sur route de sa part. Au printemps, elle se concentrera sur les courses flamandes, tandis qu’elle gardera les Jeux olympiques de Tokyo en ligne de mire après avril. »



« Je n’ai pas hésité longtemps lorsque l’équipe m’a proposé un nouveau contrat », indique Jolien D’Hoore. « Même en tant que seule Belge dans une équipe néerlandaise, j’ai tout de suite été à l’aise. Je suis fière d’avoir un nouveau sponsor principal pour les prochaines années grâce à SD Worx, une grande entreprise connue et d’origine belge. En tant que coureuse cycliste belge, j’espère pouvoir mettre ce sponsor à l’honneur. Après une saison de la malchance en 2019, j’espère enregistrer quelques belles performances pendant la deuxième partie de 2020. J’espère que les compétitions reportées à cause du coronavirus pourront encore avoir lieu cette année. Bien entendu, je me concentre aussi sur les courses flamandes. Cela me convient et tous ces classiques me donnent l’impression de disputer un match à domicile. » 

Jolien D’Hoore a remporté la médaille de bronze lors de l’omnium des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Avec Lotte Kopecky, Jolien D’Hoore a également connu un franc succès ces dernières années en course à l’américaine sur piste. Ensemble, elles ont déjà été championnes du monde (2017) et championnes d’Europe (2016) dans cette catégorie. Danny Stam aimerait la voir revenir à l’omnium à Tokyo. « La probabilité d’une médaille pour D’Hoore est très réaliste, surtout maintenant que les éléments explosifs de courte durée ont été retirés de l’omnium. Le passage de la route à la piste est ainsi plus facile à réaliser », explique Danny Stam.  

Jolien D’Hoore indique elle-même qu’elle va se concentrer entièrement sur la course à l’américaine (Madison) : « Comme c’est là que les chances de médaille sont les plus élevées, la course à l’américaine a la priorité. Nous vérifierons ensuite sur place si Lotte ou moi-même sommes les plus fortes à ce moment-là pour disputer l’omnium. » 

Danny Stam est également ravi d’avoir pu garder Christine Majerus (33 ans) dans l’équipe. « Depuis 2014, Christine est une valeur sûre dans l’équipe. Elle a un très bon esprit d’équipe et est toujours prête à s’effacer pour les autres. Mais lorsqu’elle se trouve dans une situation où elle peut gagner, elle est également capable d’emporter la victoire. Son triomphe l’année dernière lors du Boels Ladies Tour en était la preuve. En outre, elle dispute chaque hiver plusieurs courses de cyclo-cross chez les meilleurs. »