Des services RH numériques et mobiles devenus indispensables pour les employés comme les employeurs

24 novembre 2020

Une étude internationale menée par SD Worx durant la crise sanitaire révèle que la majorité des employés français souhaiterait disposer d’un plus grand nombre de fonctionnalités numériques pour gérer leurs problématiques RH. De leur côté, les entreprises semblent l’avoir bien compris puisqu’elles sont 59,8% à avoir des plans à court terme (moins d’un an) pour améliorer l’expérience et les services RH apportés aux employés. L’objectif de ces projets est de renforcer le taux d’engagement des employés qui reste très faible aussi bien en France (6,6/10) que dans le reste de l’Europe (6,8 en moyenne). Car l’engagement des employés dépend directement de la qualité de l’expérience. Naturellement, plus l’expérience sera positive, plus les salariés se montreront engagés.
Le terme d’expérience, utilisé pour qualifier un bon nombre d’éléments, regroupe, d’un point de vue RH les caractéristiques telles que le bien-être au travail, le sentiment de sécurité, le développement personnel et les perspectives d’évolution. L’expérience est impactée par chaque point de contact qu’un employé peut avoir avec son entreprise, et selon eux, certains contacts devraient davantage être tournés vers le numérique.

Les employés en demande de solutions numériques

Aujourd'hui, seuls 20% (en moyenne) des salariés français interrogés déclarent trouver des réponses à leurs questions RH (salaire, formation, participation, possibilité d’évolution, vacances ou maladie) par voie digitale. Pour ceux qui en ont la possibilité, ils indiquent ne pouvoir accéder aux interfaces dédiées que par le biais de leur poste de travail. Quant au mobile, il est loin de figurer parmi les supports les plus utilisés.

Moins d'un employé sur cinq peut consulter le solde de ses congés (17,9%), déposer un arrêt maladie (16,1%), entrer ses notes de frais (15%) ou faire une demande de télétravail (14%) depuis son smartphone. Fait d’autant plus dommage qu’il existe aujourd’hui de nombreux outils en libre-service ou encore des assistants numériques adaptés à une utilisation sur smartphone. De plus, la mise en place de solutions mobiles numériques pourrait grandement profiter aux employés et notamment aux millennials.

Finalement, la plupart des salariés (entre 39 et 48% en moyenne en France) doivent se référer directement à leur service RH pour obtenir les réponses à leurs questions. Pourtant, près de la moitié apprécierait de voir leurs problèmes ou demandes gérés électroniquement.

Satisfaire à la fois services RH et salariés

Les employés ne sont pas les seuls à avoir envie de changement. Plus de la moitié des employeurs européens (54,4 %) se disent insatisfaits des outils numériques RH destinés aux employés. C’est en France (66,1 %), en Autriche (66,1 %) et en Belgique (62,5 %) que les progrès sont les plus attendus. Pourtant, l’intégration de nouveaux outils numériques dédiés pourraient non seulement faciliter le travail des services RH mais aussi améliorer l’expérience des employés grâce aux réponses concrètes qu’ils pourraient obtenir par ce biais. D’après l’enquête SD Worx, les entreprises européennes seraient actuellement en pleine mutation à ce niveau.

Les entreprises ont conscience des enjeux RH

En juin dernier, l’enquête « The Future of Work and People in Europe » menée par SD Worx a révélé que 57% des entreprises européennes avaient lancé ou allaient lancer (dans les 12 prochains mois) des projets visant à améliorer l’expérience RH de leurs employés. 20% des entreprises ont quant à elles assuré avoir établi des plans sur le moyen ou le long terme pour remédier à ce problème. Du côté des entreprises les plus imposantes du panel (plus de 1000 salariés), celles-ci semblent très engagées dans la transformation numérique des services RH : 65% d’entre elles ont mis en place des projets dédiés ou comptent en lancer prochainement – contre 55% pour les entreprises de moins de 250 salariés.

FAIT MARQUANT :

59.4% des employeurs européens admettent qu'il est (très) important d'améliorer l'expérience des employés à l'avenir.

Les services RH sont considérés comme prioritaires par les entreprises

De tous les sujets qui impactent de près ou de loin l'expérience des employés (formations, services RH, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, etc.), les employeurs donnent la priorité aux services RH. Seul le traitement de la paie est considéré comme plus important que de répondre et de traiter efficacement les questions RH des employés. D’ailleurs, 64,8% des 3000 entreprises interrogées ont lancé ou ont prévu de lancer des projets dédiés aux services RH à court terme.

HR-priorities

L’épidémie de coronavirus a généré beaucoup d’interrogations chez les employés. Que ce soit pour avoir des informations sur le télétravail, les vacances, ou la paie, le nombre de demandes et par conséquent le nombre de points de contacts a considérablement augmenté. Afin de pouvoir gérer ce nouveau flux, le passage au numérique doit devenir prioritaire car il est bénéfique pour l’ensemble des parties prenantes.

Jean-Marie MOZZICONACCI, Directeur Général France chez SD Worx explique : « Apporter la meilleure expérience possible aux employés de nos partenaires fait partie de l’ADN de SD Worx. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons développé une plateforme numérique totalement innovante, permettant aux employés d’envoyer facilement leur arrêt maladie, de consulter leur solde de congés, de saisir leurs notes de frais ou encore leur facture de transport. Un des avantages de notre plateforme est que le service paie est directement mis en relation avec les données entrées, assurant ainsi l’exactitude des bulletins et leur mise à jour régulière et de façon automatique. Ainsi, le temps dégagé aux équipes RH les aidera à mettre à profit leur réelle valeur ajoutée : celle d’accompagner humainement les employés. »