Les Français sont ceux qui utilisent le plus la voiture pour leurs déplacements domicile-lieu de travail

10 septembre 2019

65 % des salariés français estiment que leur trajet domicile-lieu de travail a une bonne empreinte écologique, bien que la voiture demeure leur choix préféré. C'est ce que révèle SD Worx, le principal fournisseur de services de paie et gestion administrative du personnel, qui a enquêté sur les préférences en matière de déplacements domicile-lieu de travail.

Les salariés français estiment que leur déplacement domicile-lieu de travail est bon pour l'environnement, ce qui les classe au quatrième rang par rapport aux autres pays où la même enquête a été réalisée. Les Pays-Bas sont en tête du classement, 79 % des salariés estiment que leur trajet domicile-lieu de travail a une bonne à très bonne empreinte écologique. Vient ensuite le Royaume-Uni, où 78 % des salariés estiment que leur empreinte écologique est bonne à très bonne. L'Allemagne se classe nettement plus bas avec seulement 58 % des salariés estimant que leurs trajets domicile-lieu de travail ont une bonne empreinte écologique.

La voiture est toujours le moyen de transport préféré

En ce qui concerne le moyen de transport avec lequel les personnes se rendent à leur travail, la France se classe au premier rang pour utiliser la voiture (75 %), suivie de près par l'Allemagne et la Belgique (72 %), tandis que les Pays-Bas sont ceux qui l'utilisent le moins (64 %).
Outre la voiture, les transports publics (métro, tram, bus et train) (21 %), le vélo, y compris le vélo électrique (10 %) et la marche à pied (13 %) constituent d'autres moyens de déplacement en France. Parmi tous les pays où l'enquête a été réalisée, c'est en France où l'on marche le plus. Les Pays-Bas arrivent en tête pour se rendre au travail en vélo, avec un peu moins de quatre personnes sur dix (39 %) qui choisissent ce mode de transport. En comparaison, le Royaume-Uni (30 %) et l'Allemagne (27 %) sont ceux qui utilisent le plus les transports publics.

Temps bien rentabilisé ?

Un peu moins de la moitié des français qui se rendent à leur travail (46 %) passent au moins une heure dans leurs déplacements. Beaucoup d'entre eux pensent que ce temps pourrait être mieux mis à profit. En fait, 31 % des français qui se rendent à leur travail considèrent ces déplacements comme une perte de temps. Les allemands qui se rendent à leur travail sont les plus nombreux (34 %) à le penser, tandis qu'au Royaume-Uni et aux Pays-Bas ils sont les moins nombreux (19 %) à ressentir cette frustration.

Les déplacements domicile-lieu de travail ne déterminent pas l'emploi ou le lieu de résidence

Bien que les français passent beaucoup de temps dans leurs déplacements domicile-lieu de travail, le temps et la distance n'ont que peu d'impact sur leur choix d'emploi ou de leur lieu de résidence. En fait, même si 48 % des français parcourent plus de 20 km pour se rendre à leur travail, 82 % d'entre eux sont peu susceptibles de changer de lieu de travail en raison de ces déplacements. De plus, 85 % des français sont peu enclins à envisager un déménagement en raison de leur trajet pour se rendre au travail. Le seul pays à avoir obtenu un score inférieur est le Royaume-Uni (84 %).


« Bien que notre enquête montre que la voiture reste le principal moyen de transport pour se rendre au travail en France, il est encourageant de constater que de nombreuses personnes commencent à préférer les transports publics, le vélo ou la marche pour se rendre au travail », commente Jean-Marie Mozziconacci, Directeur général de SD Worx France. « De plus, les progrès technologiques, les avancées numériques et la mondialisation du marché du travail ont permis à de nombreuses entreprises d'offrir du travail à domicile ou à distance, permettant à leurs salariés de choisir des options de flexi-travail, ce qui ne fera qu'améliorer encore l'empreinte de leurs déplacements. »